Fayet-le-Château

logo du site
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château

Accueil du site > Tourisme > Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

Extrait du registre des délibérations du 16 juin 1984

date à laquelle a été créé le blason de Fayet. Blason Fayet

L’église de Fayet-le-Château

L’église paroissiale Saint Pierre aux Liens/ Saint Barthélemy est une église romane rurale du XIIème, XIIIème siècle.
L’église de Saint Pierre aux Liens/ Saint Barthélemy

Comme une histoire de famille

1er mars 1789, lors des états généraux, l’assemblée réunissant des habitants de Fayet délibère et désigne comme "député" André PRULIERE et Gilbert BATHOL pour porter, le 16 mars 1789, leur "cahier de doléances, plaintes et remontrances" à l’Assemblée de Clermont, dénonçant ainsi les injustices qui les affament.

Cette période révolutionnaire est marquée par André Prulière, âgé de 39 ans lors de sa désignation, tailleur de pierre de son état, et par son épouse Anne Fontbertasse qui tient auberge. Tous deux savent lire et écrire.

1791, la commune de Fayet est créée, et André PRULIERE le premier maire. Il est donc chargé d’appliquer les décisions du Directoire du District de Billom. C’est ainsi que le 17 frimaire de l’An II de la République, 18 ouvriers sont requis pour la destruction du clocher de l’église qui sera démoli "jusqu’au ras du couvert". Le 2 Pluviose, il conduit au District d eBillom la cloche, ainsi que des objets d’or, d’argent et d’étain.

1827 , sous la restauration, le nouveau maire, Guillaume VIALLEFOND, fait reconstruire sommairement le clocher dans sa forme actuelle :"toiture plate à 4 pans,comme un hangar le coiffe". A Noël 1828, une nouvelle cloche est baptisée.

1996, Jean-Paul PRULIERE, alors conseiller municipal et ébéniste de talent, fabrique les nouvelles portes de l’église et en habille l’intérieur en marqueterie. Leurs dessins racontent l’histoire de Fayet sur leur partie haute, les petits panneaux sont faits de dessins allégoriques.
Les panneaux marquetés sur les portes de l’église

2009, Jean-Noël PRULIERE, conseiller municipal, propose au conseil municipal d’inscrire en programme "Travaux" la rénovation des enduits intérieurs de l’église dont elle a grand besoin et de rechercher du mécénat pour le financement.
Son projet est validé par la Fondation du Patrimoine Auvergne donnant lieu à la signature d’une convention de souscription.

L’entreprise Geneste est retenue. Mais lors du dégagement des badigeons, les ouvriers mettent à jour des décors. Devant l’importance de cette découverte, le chantier est suspendu. Un architecte du patrimoine, Mr Parmentier est missionné pour établir des relevés et une reconstitution des élévations intérieures.
Grâce au succès de la souscription faisant appel au mécénat et au soutien de la Fondation du Patrimoine, le conseil municipal décide la restauration de ces décors et retient l’entreprise "Arts et Bâtiment", sous la direction de Mr Karoutzos pour ce faire.
Extrait du rapport Arts et Bâtiment - Christian Karoutzos
La Campagne de mécénat menée par Jean-Noël PRULIERE a recueilli 163 010 euros complétée par deux subventions de la Fondation du Patrimoine pour un total de 54 972 euros.
L’exemplarité de cette initiative locale en faveur de l’amélioration du cadre de vie qui a favorisé la réhabilitation et la valorisation d’un patrimoine bâti a été récompensé par l’attribution du Prix Départemental 2011 "Les Rubans du Patrimoine".

Le Monument aux morts de Fayet

élevé sur la place publique :
Ce monument a une histoire _



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP